Psychothérapie  - Psychogénéalogie - coaching - CLAIRE BAUDEMONT  - Lyon- Caluire
Mon blog

La fin de la thérapie




La question qu'on se pose souvent : combien de temps ça va durer ?
La réponse du thérapeute qui revient souvent : ça dépend.
Ca dépend de ce que vous traversez et ressentez comme troubles et de ce que vous avez comme difficultés.
Nous voilà bien avancés....
Et en même temps ça n'est pas faux...

Une chose est sur, la thérapie doit être porteuse, c'est à dire qu'elle doit vous permettre de partir en vous sentant bien et sur de votre choix d'arrêter.
Porteuse en ce que les changements que vous avez opérés en vous et dans votre vie vous satisfont.
La fin de la thérapie est évoquée et travaillée ensemble de manière à vous permettre de repartir sereinement, fort(e) d'une énergie retrouvée et d'une confiance accrue.
Nous sentons qu'il est juste d'arrêter quand vous vous sentez « en forme » : suffisamment à l'aise avec vous même pour pouvoir garder l'équilibre retrouvé et vous ajuster créativement et sereinement à votre environnement.

Selon ce qui vous a amené(e), vous avez pu explorer les manifestations de vos difficultés dans votre vie présente, retrouvé le sommeil et la capacité de concentration, sortir d'une phobie ou d'une addiction, mieux vivre une perte, dépasser un choc émotionnel, améliorer votre rapport à vous même et aux autres, etc.
Selon votre besoin vous avez pu trouver et mettre en place vos solutions et vous pouvez désormais vous mouvoir avec plus de légèreté et de souplesse.

En Gestalt thérapie, l'accent est mis sur l'expérience dans l'instant présent de votre rapport à vous et au monde, sur ce que telle ou telle situation relationnelle vous fait vivre, comme émotions et sensations.
Comment je me positionne, comment je réagis, qu'est-ce que ça me fait vivre comme émotions.

Pendant la thérapie, vous explorez, conscientisez et ajustez vos fonctionnements.
A la fin de la thérapie, vous pouvez vous vivre et vivre vos relations plus confortablement, vous avez acquis une aisance relationnelle à vous même et aux autres et les émotions désagréables se sont estompées au profit d'autres, plus porteuses, plus dynamisantes.
Le meilleur indicateur est votre sensation d'avoir retrouvé un équilibre, et que votre demande initiale, celle qui vous a fait venir en thérapie, est satisfaite.

Sortir de la douleur : 1000 et une façons et à chacun la sienne

Un processus qui prend du temps et un temps différent pour chacun. En thérapie point de généralisation possible et les meilleures « recettes » sont celles que vous avez vous même trouvé en vous : celles qui vont le mieux vous correspondre et vous aider.
J'accompagne des personnes depuis 7 ans, dans cette découvertes de leurs ressources personnelles pour se sortir d'une souffrance.
Il n'est pas forcément nécessaire de passer des heures à se raconter, à évoquer la source du déplaisir, je propose plutôt d'explorer ce que cela fait vivre dans l'instant comme sensations, comme émotions, pensées, quelles croyances sont à l'oeuvre et c'est la dessus que nous travaillons ensemble.
C'est dans ce présent que nous vivons et c'est dans l'instant et au regard de notre vécu corporel et émotionnel que nous trouvons les pistes et les chemins pour favoriser le processus de « sortie de crise ».

Claire Baudemont
Gestalt praticienne à Lyon 4ème et Couzon-au-Mont-d'Or

06 28 19 72 22

0 commentaires pour La fin de la thérapie:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment
RSS

Articles récents

La méthode DECEMO, issue de l'EMDR
La fin de la thérapie
Vie et mouvements : l'étonnante force de la Gestalt
Relaxation & rêve éveillé
Une thérapie gestaltiste

Catégories

La Gestalt thérapie
La méthode DECEMO
fourni par

Assistant de création de site fourni par  Vistaprint